Eresus walckenaerius/ruficapillus

L.M.D.A

Communauté spécialisée dans les araignées du sous ordre des Aranéomorphes. Ce forum traite d'espèces étrangères et françaises, nécessitant ou non des autorisations pour l'élevage. Nous cherchons à faire découvrir ce monde merveilleux & fascinant.
 
AccueilPortailGalerieFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexionB-A BA

Partagez | .
 

 Eresus walckenaerius/ruficapillus

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
plantecarnivore

avatar

Messages : 2288
Date d'inscription : 07/07/2012
Age : 18
Localisation : Somewhere in time and space

Voir le profil de l'utilisateur http://plante-carnivore.over-blog.com/
MessageSujet: Eresus walckenaerius/ruficapillus   Lun 6 Avr - 12:35

Présentation:

Tout d'abord, il faut préciser que E.ruficapillus fait encore débat; certains la considèrent comme une espèce à part entière, d'autres comme une "RCF" de walckenaerius.

Mes spécimens m'ont été vendus en tant que walckenaerius, mais présenteront la bande rouge caractéristique de ruficapillus.

Toujours est-il que le maintient est visiblement le même ^^


Donc, il s'agit d'une très grosse araignée une fois adulte: Jusqu'à 4 cm de corps (certains iraient-même jusqu'à 4,5) pour une femelle adulte, et jusqu'à 2 cm pour un mâle adulte.

Les jeunes ressemblent visuellement à des petites tiques, et sont noirs uniformes, sans motifs, si ce n'est les quatre gros et deux petits "points" discernables sur l'abdomen.





Les juvéniles sont noirs également, mais avec des motifs blancs sur l'abdomen, qui s'accentuent avec l'âge, pour devenir très présents chez les femelles adultes walckenaerius, et absents chez les femelles adultes ruficapillus.






Les mâles adultes ont le céphalothorax noir, avec une base rouge, et quatre gros et deux petits points noirs sur leur abdomen rouge, d'où le surnom du genre d'"araignée coccinelle".

Mâle ruficapillus:




Mâle walckenaerius:






Les femelles adultes chez les ruficapillus ont l'abdomen d'un noir profond avec une bande rouge autour.



Les femelles adultes chez les walckenaerius ont l'abdomen noir avec des motifs blancs.


Ce sont des araignées qui tissent beaucoup, des grandes toiles épaisses et gluantes, dites "cribellées" (c'est à dire tissées avec le cribellum, organe situé près des filières).
Le mâle, jusqu'à l'âge adulte, restera, comme les femelles, dans sa toile (qui est souvent partiellement enterrée). Une fois adulte, il tissera très peu, et se nourrira très peu également, se promenant autour de son abri à la recherche de femelles.



Maintient:

Cette espèce méditerranéenne vient de Grèce, Sicile, Sardaigne, Italie...
Il lui faut donc un terrarium assez sec, mais plus humide en hiver.
Les températures peuvent monter jusqu'à 30/35°C en journée, ce qui permet d'obtenir des spécimens plus gros et plus rapidement.
Ici, deux mâles adultes. Celui de droite a été moins chauffé, et mesure entre trois et cinq millimètres de moins que celui de gauche.



Le terrarium doit être assez grand, car c'est une espèce qui tisse beaucoup, et des toiles assez "aériennes". Cette espèce doit donc probablement se trouver sous des petits buissons en terrain calcaire, et prendre appui sur ces buissons.
Ici, une jeune femelle sur sa toile, encore de taille assez réduite:




Une petite pulvérisation d'eau pourra être faite toutes les trois semaines.

En ce qui concerne les proies, les jeunes acceptent des proies qui mesurent jusqu'à deux fois leur taille, du moment qu'elles ne remuent pas trop:



Puis, au fil du temps, ces araignées deviennent plus peureuses, consommant principalement des proies plus petites qu'elles, et ne remuant pas beaucoup. Dans la nature, elles consomment surtout des petits coléoptères, dont les restes peuvent être retrouvés sur les toiles, de même que les exuvies (enveloppes vides, reste de l'ancien exosquelette de l'animal après la mue).






A partir de fin Novembre, et jusqu'à la mi-Mars environs, il est apprécié de les faire hiberner, car il semblerait que ce soit nécessaire pour que la femelle accepte le mâle par la suite. La température doit être entre 5 et 15°C environs, et ne doit surtout pas atteindre zéro, ce serait fatal pour les petites. A la sortie de l'hibernation, il faut les mettre à température ambiante, tranquillement, un jour ou deux, puis les mettre sous une lampe chauffante quelques heures, avec une petite proies, car l'hibernation les amincit énormément.
Les femelles sont adultes en deux ans, et les mâles en un an/un an et demi.



Concernant la reproduction, je n'ai pas d'expérience personnelle dessus. Néanmoins, je pense procéder ainsi:
Tout d'abord, bien nourrir le couple.
Mettre le mâle dans une petite boîte percée dans le bac de la femelle pendant un jour ou deux, puis ouvrir la boîte. Le mâle devrait se diriger vers la toile de la femelle, et commencer à tapoter. Il faut surveiller tout comportement agressif de la femelle pour sauver le mâle en cas de besoin. Si le mâle ne cherche qu'à s'enfuir, le remettre encore dans sa boîte.
Normalement, le mâle devrait aller au fond de l'entre de la femelle, en suivant les phéromones laissés par celle-ci, et ils s'accouplent par la suite.
Il faut ensuite veiller à ce qu'il y ait une certaine humidité au fond de l'antre de la femelle (pas trop non plus, sans quoi le cocon, par la suite, pourrira), et de la chaleur en surface (donc pas trop non plus, sinon l'humidité du fond de l'antre sera galère à maintenir). Et attendre comme ça l'éclosion du cocon. A la sortie, les petits seront tout blancs, puis mueront et se coloreront, et dévoreront leur mère, avant de se disperser.



Observations personnelles:

Les mâles subadultes se reconnaissent bien, car ils ont déjà les pédipalpes bien marquées:

Mâle sub




Mâle adulte



Si on s'approche délicatement pour faire une photo, sans bouger trop vite, elles ne se montrent pas farouches.
Les jeunes changent régulièrement d'abri si celui qu'ils avaient choisi devient trop exigu au fil des mues. Ils ne s'éloignent jamais beaucoup de l'ancien, et y restent connectés par des fils de soie.
Il y a deux types de mâles: les mâles "de Juillet", qui deviennent adultes en Juillet, et sont tout petit (environs 1 cm), et les mâles de "Novembre/Février", qui deviennent adultes soit juste avant, sois quelque semaines après leur hibernation, et qui sont plus gros (jusqu'à 2 cm environs). Parmi ces mâles, il y a encore deux différences de taille majeures, liées à la température. Les mâles ayant grandi avec une température d'environs 35°C en journée (sauf hibernation) feront plus dans les 20 mm et les mâles ayant grandi avec une température de 25°C/30°C feront aux alentours de 15 mm. Quant à ce qui fait que les mâles seront de "Juillet" ou de "Novembre/Février", je soupçonne encore une fois la température.


Lors de la mue, les araignées ne sont pas plus pâles, comme chez d'autres espèces, mais gardent leurs couleurs. Ici, la mue finale d'un mâle:





Comme elles vivent en régions sèches, ces araignées ont une très grande capacité de jeûne après plusieurs bons repas, ce qui peut s'avérer pratique en cas de départ en vacances ^^



Voila, je crois avoir fait le tour. En résumé, je ne trouve pas que ce soit une espèce très compliquée, mais j’attends de voir la reproduction avant de l'affirmer.

Si vous avez des questions, n'hésitez pas!


Dernière édition par plantecarnivore le Ven 19 Fév - 21:15, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en basRevenir en haut Aller en bas
Domenico_k

avatar

Messages : 584
Date d'inscription : 18/02/2014
Age : 53
Localisation : Belgique

Voir le profil de l'utilisateur http://vdk-reptiles.blog4ever.com
MessageSujet: Re: Eresus walckenaerius/ruficapillus   Lun 6 Avr - 17:46

Superbe fiche, cela manquait..

Mille merci !

cheers

_________________

Revenir en haut Aller en basRevenir en haut Aller en bas
plantecarnivore

avatar

Messages : 2288
Date d'inscription : 07/07/2012
Age : 18
Localisation : Somewhere in time and space

Voir le profil de l'utilisateur http://plante-carnivore.over-blog.com/
MessageSujet: Re: Eresus walckenaerius/ruficapillus   Lun 6 Avr - 18:09

Merci à toi ^^
Revenir en haut Aller en basRevenir en haut Aller en bas
Wawann

avatar

Messages : 391
Date d'inscription : 06/08/2012
Age : 20
Localisation : Rhône-Alpes

Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Eresus walckenaerius/ruficapillus   Lun 6 Avr - 18:32

Super propre ta fiche merci !
C'est vrai qu'elle répond à pleins de questions c'est cool!
Pour la chaleur qui fait varier la taille de l'individu,
tu penses que c'est propre à l'espèce ou que de manière générale ça ce passe comme ça pour la plupart des araignées ?
Revenir en haut Aller en basRevenir en haut Aller en bas
plantecarnivore

avatar

Messages : 2288
Date d'inscription : 07/07/2012
Age : 18
Localisation : Somewhere in time and space

Voir le profil de l'utilisateur http://plante-carnivore.over-blog.com/
MessageSujet: Re: Eresus walckenaerius/ruficapillus   Ven 10 Avr - 20:29

Merci ^^
Je pense que c'est comme ça pour toutes les araignées, mais plus flagrant chez certaines espèces, comme celle-ci.
Revenir en haut Aller en basRevenir en haut Aller en bas
Entomo
Admin
avatar

Messages : 898
Date d'inscription : 01/05/2012

Voir le profil de l'utilisateur http://araignees.forumactif.com
MessageSujet: Re: Eresus walckenaerius/ruficapillus   Sam 18 Juil - 7:58

Avec un peu de retard, superbe fiche et partage d'expérience Wink

Merci Smile

_________________
Revenir en haut Aller en basRevenir en haut Aller en bas
Lunox

avatar

Messages : 1022
Date d'inscription : 25/01/2014
Age : 17
Localisation : Paris

Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Eresus walckenaerius/ruficapillus   Ven 24 Juil - 21:32

super fiche Wink
Revenir en haut Aller en basRevenir en haut Aller en bas
Steff

avatar

Messages : 879
Date d'inscription : 21/05/2012
Age : 41
Localisation : Nancy

Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Eresus walckenaerius/ruficapillus   Jeu 19 Nov - 13:20

Hummm je ne me rappelais plus qu'il y avait cette fiche ... très bien faite et plutôt exact.

Je rajouterai juste une ou deux choses.

Pour faciliter la repro (et surtout la gestion du cocon après la ponte, je conseil de prévoir dès les 1er stades de la femelle à accoupler un terra plutôt petit genre braplast, qu'on laisse ouverte (on peu facilement les élever en terra ouvert (les femelles seulement).

Avec cette espèce on peut facilement construire un assemblage de branche et orienter le lieu de construction du terrier.

En procédant ainsi on aura juste un gros terrier au milieu du terra, ça facilite le nourrissage pas toujours évident avec les spécimens adultes.
Revenir en haut Aller en basRevenir en haut Aller en bas
seb2320



Messages : 43
Date d'inscription : 20/09/2016
Age : 33
Localisation : limoges

Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Eresus walckenaerius/ruficapillus   Mer 9 Aoû - 16:01

superbe fiche!
Très utile, c est une espèce que je compte tenter d ici l an prochain
Merci
Revenir en haut Aller en basRevenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Eresus walckenaerius/ruficapillus   

Revenir en haut Aller en basRevenir en haut Aller en bas
 

Eresus walckenaerius/ruficapillus

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Eresus walckenaerius/ruficapillus
» Adaptation eresus walckenaerius
» Eresus walckenaerius/ruficapillus
» Eresus , salticidae ( cabri ;) )
» Eresus walckenaerius, Péloponnèse

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L.M.D.A :: L'élevage d'araignées (espèces étrangères sans autorisations pour l'élevage). :: Fiches d'élevage-